Les questions urbaines au FSE d’Istanbul

, par AITEC

La thématique urbaine, déclinée à travers les questions du droit à la ville et du droit au logement, occupait, parmi d’autres, l’espace du Forum Social Européen à Istanbul du 1er au 4 Juillet 2010.

Malgré l’absence de prise de parole sur la question urbaine lors de l’assemblée finale du Forum, certaines problématiques urbaines ont toutefois pu être discutées, débattues, illustrées par des visites, et finalement rendues visibles pendant ces 4 jours de rencontres.

Acteurs urbains turcs et préparation du FSE

En remarque préalable, on peut noter que le contexte politique turc et les conditions dans lesquelles le FSE d’Istanbul s’est organisé, n’ont pas favorisé le rassemblement et la participation de l’ensemble des acteurs turcs intervenant sur les problématiques urbaines.

Toutefois, certains acteurs urbains, agissant dans la métropole d’Istanbul, se sont regroupés, malgré leurs divergences, et ont réussi à organiser un Forum des Mouvements Urbains les 26 et 27 juin derniers afin de préparer leur participation au Forum Social Européen et pour envisager, plus globalement, les actions qu’ils pouvaient mener ensemble.

Parmi les acteurs impliqués dans cette initiative collective, on peut citer :

- L’associationBir-Umut (« Un Espoir »)

- L’atelier solidaire d’urbanisme Dayanışmacı Atölye (appartenant à l’association Bir-Umut, regroupant architectes et urbanistes, étudiants ou professionnels, bénévoles)

- Le mouvement urbain IMECE Toplumun Sehircilik Hareketi (regroupant de jeunes architectes et urbanistes militants)

- La coordination droit au logement

- La plateforme des associations de quartiers (créée, à l’origine, par les associations de l’arrondissement de Sariyer et comptant désormais 18 associations)

- Des associations de quartiers et d’habitants (quartiers de Tokzoparan, Ayazma, Derbent, …)

Remarque : Les structures citées ci dessus ont été créées depuis près d’une dizaine d’années. Depuis les 5 dernières années, de nombreuses associations de quartier ont vu le jour, au moment où les projets de transformation urbaine motivés par la rentabilité financière et la compétitivité économique se développaient significativement à Istanbul (passage de textes et de lois, et instrument de promotion immobilière (structure TOKI) propices au développement de ces projets, impulsés par le Gouvernement)

Lors des 26 et 27 juin derniers, ces acteurs se sont accordés sur la nécessité de rendre visible les problématiques engendrées par ces programmes de transformation urbaine pendant le FSE. Un programme de séminaires et de visites de quartiers, ouvert à tous les acteurs urbains européens et internationaux présents pendant le FSE a ainsi été élaboré. Des slogans et des banderoles ont également été préparés pour permettre à ces mouvements d’être visibles pendant la manifestation du samedi.

En dehors de cette plateforme d’acteurs, on note la participation d’autres acteurs turcs dans l’organisation du FSE :

- La TMMOB (l’Union des Chambres des Architectes et des Ingénieurs de Turquie) : structure nationale (avec des branches régionales/départementales), marquée politiquement à gauche (dont l’influence a été renouvelée et renforcée dans les 90) et qui agit, se positionne et intervient, au delà de la question urbaine, dans les débats socio-économiques (pouvoirs locaux, politiques sociales, services publics, etc.).

- La chambre des architectes d’Istanbul (MOİST) qui dispose d’une influence significative et qui organisera un forum social de l’architecture du 21 au 23 octobre prochain à Ankara

Déroulement des journées pendant le FSE du 1 au 4 juillet :

- La TMMOB a organisé plusieurs séminaires pendant le FSE (thématiques : urbanisation, guerre énergétique, privatisation de l’éducation, eau)

- La chambre des architectes a, de son côté, organisé un séminaire autour du forum social de l’architecture qui se déroulera en octobre prochain à Ankara (21-23 octobre)

- La plateforme d’acteurs urbains, citée plus haut, a mis en œuvre le programme qui avait été décidé quelques jours plus tôt, pendant le forum des mouvements urbains du 26 et 27 juin :

Une première rencontre ouverte à tous les acteurs européens internationaux, présents à Istanbul pendant le FSE, s’est déroulée, en dehors de l’espace du FSE, le mercredi soir, avant l’ouverture officiel du FSE. Cette rencontre a permis aux acteurs présents de faire connaissance et débattre sur le programme de séminaires préparé par la plateforme turque.

Deux visites/rencontres organisées dans les quartiers de Tokzoparan et de Sariyer, visés par des programmes de transformation urbaine, menaçant les habitants d’expulsions (et plus particulièrement ceux ne détenant pas de titres de propriété) ou de relogement dans des conditions dégradées (relogement impliquant une augmentation des loyers ou un accroissement de l’endettement, dans des lieux isolés et peu propices à la cohésion sociale, pourtant existante dans les quartiers visités) ; ces programmes de transformation urbaine n’étant pas présentés clairement par les pouvoirs publics ou par les promoteurs chargés du projet (diffusion d’information quasi inexistante), malgré les sollicitations des habitants ou de leurs associations.

Ces visites ont permis aux membres des réseaux internationaux participants d’exposer les actions de mobilisation existantes dans d’autres pays (en France, au Brésil, en Allemagne, au Japon, en Afrique, …) et de rappeler la nécessité de relier l’ensemble de ces luttes locales, d’en souligner les succès potentiels, et de transmettre des pistes concrètes pour que les habitants puissent s’auto-organiser dans la construction de ces mobilisations.

Parmi les acteurs internationaux présents lors de ces visites (et participant également aux séminaires du FSE) on note la participation de No Vox, AITEC, IFEA (Institut Français d’Etudes Anatoliennes), Reclaiming Space et autres acteurs européens.

- Séminaire droit à la ville : Un séminaire organisé par la plateforme turque et les mouvements internationaux présents a été organisé à l’intérieur du FSE sur la notion du droit à la ville (échanges et débats sur cette notion) et sur les pistes alternatives existantes (présentation de certaines pistes alternatives concrètes).

- Séminaire sur la campagne Zéro Expulsion : Ce séminaire a été organisé par l’Alliance Internationale des Habitants au sein du FSE. On note une intervention de l’ACDL - Association des Comités de Défense des Locataires (par Benoit Filippi) mettant en perspective l’expérience française actuelle d’un réseau unitaire anti-expulsions, le RESEL, à l’initiative des associations de logement CNL – CSF – DAL, fédérant maintenant cinquante associations et structuré en comités locaux.

- Assemblée thématique : Cette assemblée a été organisée par l’Alliance Internationale des Habitants et a permis de présenter l’Assemblée mondiale des habitants qui se déroulera pendant le Forum Social Mondial de Dakar en 2011. Cette assemblée thématique n’a pas permis de revenir ou de faire lien avec l’ensemble du programme qui avait été préparé par la plateforme turque depuis le début du FSE. L’assemblée thématique s’est conclue par un appel à une réunion préparatoire de la dimension « habitants » dans le FSM Dakar, à organiser à Bobigny en octobre 2010, sous l’égide d’un comité d’initiative unitaire devant associer les différents réseaux notamment AIH, No Vox, Reclaiming Space.

- Manifestation : Les mouvements urbains et les problématiques liées aux projets de transformation urbaine ont pu être visibles pendant la manifestation du samedi grâce à des slogans, banderoles, et affiches réalisés par la plateforme turque. L’ensemble des acteurs urbains internationaux étaient également présents aux côtés des plateformes turques.

- Assemblée finale du FSE : Aucune prise de parole, lors de l’Assemblée finale, sur la question urbaine....

On peut enfin noter qu’au même moment, à Istanbul, se déroulait le congrès annuel d’un réseau de recherche européen sur l’habitat...faiblement connecté au processus du FSE ! Pour plus de renseignements au sujet de congrès, vous pouvez contacter ben.filippi@wanadoo.fr

Nous suivre

AGENDAToutes les dates

Audio/VidéoTous les documents

  • Théâtre "Changement Climatique : de l’Or en Barre"

    , par AITEC

    CHANGEMENT CLIMATIQUE : DE L’OR EN BARRE Une création de la compagnie TAF Théâtre Une initiative de l’Aitec en partenariat avec Attac.
    Cette pièce aborde les enjeux de changement climatique, du pouvoir des multinationales et de la mobilisation citoyenne, dans le cadre de la (...)

  • La face cachée des accords d’investissement

    , par AITEC

    Comment des tribunaux internationaux forcent nos gouvernements à payer les entreprises avec notre argent.
    Vidéo produite par le Transnational Institute (TNI) sur la face cachées des accords d’investissements et leurs conséquences en termes de démocratie, d’inégalité et de droits (...)

  • Entretien de l’Aitec à RFI sur les enjeux du PTCI

    , par AITEC

    La seconde session de négociations sur le PTCI entre l’Union Européenne et les Etat-Unis s’est tenue à Bruxelles du au novembre.
    A cette occasion, l’Aitec a répondu à une interview de RFI sur les dangers qu’un tel accord engendrerait pour les populations et (...)

  • #19o Vidéo pour la Journée européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville

    , par AITEC

    La coordination européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville et contre la spéculation appelle à une journée d’action en Europe pour lutter pour le droit au logement et à la ville, contre le logement cher et contre l’austérité ! Construisons une Europe sociale, qui garantisse le droit au logement pour toutes et tous ! Unissons nos forces pour transformer le logement, les terres et les villes en biens communs ! Montrons notre volonté collective de construire une force d’opposition au niveau européen pour des conditions de logement digne avec des actions le 19 octobre !

    Confronté-e-s à ce régime brutal d’austérité européenne qui continue de transformer nos vies en des biens financiers de spéculation globale, violant chaque jour le droit universel au logement, détruisant la démocratie à tous les niveaux et ne présentant aucune solution socialement acceptable à la crise du capitalisme, nous partageons l’orientation commune que l’alternative nécessaire à ce barbarisme ne peut être construite qu’à travers des mouvements sociaux élargis pour une intégration sociale européenne alternative.

    À Amsterdam, Athènes, Berlin, Budapest, Dublin, Düsseldorf, Genève, Lisbonne, Lorient, Malaga, Milan, Paris, Poznan, Rotterdam, Rouen, Rome, Toulouse, et Varsovie des actions auront lieu pour dénoncer la spéculation et pour exiger au niveau national et européen le respect et l’application du droit au logement pour toutes et tous.

    PARIS – SAMEDI 19 OCTOBRE RDV 14h – Place de la République

    Blog : http://europeandayofactionforhousingrights.wordpress.com/
    Facebook : https://www.facebook.com/pages/Oct-19th-European-Day-of-Action-for-Housing-Rights/1402919649939067 et inscrivez-vous à l’événement : https://www.facebook.com/events/460204120759718/
    Twitter : #HousingforPeople et #19o