Première année anti-mipimisme

, par AITEC

Première année d’Anti-mipimisme
Les locataires s’organisent contre de pouvoir du marché immobilier
Il y a 12 mois, des mouvements de défense du droit au logement ont, pour la première fois, élevé leurs voix pour protester contre le MIPIM, Marché International des Professionnels de l’Immobilier à
Cannes.
« 25 années de MIPIM, c’est assez ! » avons-nous statué. 6 mois plus tard, des mouvements Londoniens ont repris ce slogan pour retarder l’ouverture du MIPIM en Angleterre.
Ensuite, des actions transnationales contre la cessation du parc de logement à des fonds
d’investissements internationaux se sont mises en place. Et ce n’était que le début. Cette année nous laisserons les Mipimistes seuls avec leurs huitres, champagne, yachts et gardes du corps à Cannes. Ils se confinent dans leur petit monde exclusif, mais ne devraient pas se sentir longtemps à l’aise dans leurs résidences privées. Notre combat est partout, et devient de plus en plus connecté.

Pour en savoir plus cliquez ici