UE-Tunisie : le Parlement européen vote le libre-échange

, par AITEC

COMMUNIQUÉ

Le 26 février 2015


UE-Tunisie : le Parlement européen vote le libre-échange

Hier, le Parlement européen a approuvé une résolution soutenant la négociation d’un accord de commerce « complet et approfondi » entre l’UE et la Tunisie, en dépit des avertissements des sociétés civiles tunisiennes et européennes1.

Loin d’augurer, comme ses défenseurs le prétendent, d’une croissance économique qui profiterait à toutes et tous en Tunisie, cet accord, à la lumière des textes « fuités » fin janvier2, sera préjudiciable à la démocratie et aux droits économiques et sociaux des Tunisien.ne.s. Il comporte en outre de nombreuses formulations visant à aligner la Tunisie sur les multiples exigences de l’Union européenne dans les différents domaines traités :

- Approximations réglementaires : l’UE demande à la Tunisie de se conformer à l’acquis communautaire, à l’instar du secteur du transport maritime ou de l’énergie.

- Concurrence : le texte place le droit et la jurisprudence européens comme référence ultime en matière de concurrence, sans se préoccuper du droit ou des pratiques tunisiennes. À titre d’exemple, la limitation des aides de l’État tunisien aux secteurs ou régions sensibles serait décidée par un comité franco-tunisien. On imagine mal les tunisiens dicter à l’UE l’octroi de subventions dans ses pays membres et de poser son veto le cas échéant.

- Investissements : le texte rédigé par l’UE propose que les investisseurs étrangers soient, par exemple, exempts de toute obligation d’employer du personnel local ou de transfert de technologie.

- L’UE se « réserve le droit de présenter des propositions » ou « proposera un texte ultérieurement » pour les chapitres manquants, comme celui relatif à la protection des investisseurs (le fameux ISDS, fortement critiqué dans le TAFTA ou le CETA).

L’UE dicte ses règles. Le projet d’accord ne fait aucun cas des spécificités de la Tunisie (voir le leak de Mediapart), que ce soit sur le plan économique ou social. Preuve en est, la proposition d’accord -que l’UE a rédigée seule, et proposée au « partenaire » tunisien tel quel dès la première séance de négociation - se contente de calquer des dispositions et chapitres qui se retrouvent dans d’autres accords similaires dits de « nouvelle génération » comme celui actuellement négocié avec le Maroc.

La rapporteure du Parlement européen pour l’ALECA, Marielle de Sarnez, se félicite quant à elle d’un projet d’accord dont elle reconnaît ironiquement, qu’il est « avant tout un accord politique ».

C’est le cas. Malheureusement car cette portée politique est toute autre que celle promise par l’eurodéputée. Sous la pression de Bruxelles et des États membres, la Tunisie s’apprête en effet à renoncer à des pans entiers de sa souveraineté au nom d’un « partenariat » fantoche avec l’UE. La protection des investissements étrangers, la simplification des procédures douanières et normatives et l’accès facilité au marché européen ne profiteront que marginalement aux petits producteurs tunisiens, aux PME locales et à la jeunesse sans emploi. En contrepartie, l’UE attend de l’État qu’il sacrifie la maîtrise de sa politique commerciale et de l’activité des entreprises étrangères sur son territoire.

Contact presse

Lala Hakuma Dadci – Coordinatrice de l’Aitec – 01 43 71 22 22 – lala-hakuma.aitec@reseau-ipam.org

En savoir plus :

La libéralisation commerciale, seule réponse de l’UE à la crise tunisienne ?

Politique de libéralisation des échanges et des investissements en Tunisie

1Voir la Déclaration de la société civile à l’occasion du vote au Parlement européen sur l’ouverture des négociations d’un Accord de Libre-Echange entre la Tunisie et l’UE du 15 février 2016 http://aitec.reseau-ipam.org/spip.php?article1528

2https://www.mediapart.fr/journal/international/140216/lue-ne-sait-proposer-que-le-libre-echange-la-tunisie

Nous suivre

AGENDAToutes les dates

Audio/VidéoTous les documents

  • La face cachée des accords d’investissement

    , par AITEC

    Comment des tribunaux internationaux forcent nos gouvernements à payer les entreprises avec notre argent.
    Vidéo produite par le Transnational Institute (TNI) sur la face cachées des accords d’investissements et leurs conséquences en termes de démocratie, d’inégalité et de droits (...)

  • Entretien de l’Aitec à RFI sur les enjeux du PTCI

    , par AITEC

    La seconde session de négociations sur le PTCI entre l’Union Européenne et les Etat-Unis s’est tenue à Bruxelles du au novembre.
    A cette occasion, l’Aitec a répondu à une interview de RFI sur les dangers qu’un tel accord engendrerait pour les populations et (...)

  • #19o Vidéo pour la Journée européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville

    , par AITEC

    La coordination européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville et contre la spéculation appelle à une journée d’action en Europe pour lutter pour le droit au logement et à la ville, contre le logement cher et contre l’austérité ! Construisons une Europe sociale, qui garantisse le droit au logement pour toutes et tous ! Unissons nos forces pour transformer le logement, les terres et les villes en biens communs ! Montrons notre volonté collective de construire une force d’opposition au niveau européen pour des conditions de logement digne avec des actions le 19 octobre !

    Confronté-e-s à ce régime brutal d’austérité européenne qui continue de transformer nos vies en des biens financiers de spéculation globale, violant chaque jour le droit universel au logement, détruisant la démocratie à tous les niveaux et ne présentant aucune solution socialement acceptable à la crise du capitalisme, nous partageons l’orientation commune que l’alternative nécessaire à ce barbarisme ne peut être construite qu’à travers des mouvements sociaux élargis pour une intégration sociale européenne alternative.

    À Amsterdam, Athènes, Berlin, Budapest, Dublin, Düsseldorf, Genève, Lisbonne, Lorient, Malaga, Milan, Paris, Poznan, Rotterdam, Rouen, Rome, Toulouse, et Varsovie des actions auront lieu pour dénoncer la spéculation et pour exiger au niveau national et européen le respect et l’application du droit au logement pour toutes et tous.

    PARIS – SAMEDI 19 OCTOBRE RDV 14h – Place de la République

    Blog : http://europeandayofactionforhousingrights.wordpress.com/
    Facebook : https://www.facebook.com/pages/Oct-19th-European-Day-of-Action-for-Housing-Rights/1402919649939067 et inscrivez-vous à l’événement : https://www.facebook.com/events/460204120759718/
    Twitter : #HousingforPeople et #19o

  • Campagne sur les alternatives portées par les mouvements

    , par AITEC

    L’Aitec, en partenariat avec quatre partenaires européens : TRAIDCRAFT EXCHANGE (Angleterre), WEED (Allemagne), OXFAM-Germany , COMHLÁMH (Irlande), lance une campagne européenne sur les alternatives portées par nos mouvements contre les politiques commerciales européennes.
    Alternatives (...)

  • Université d’été d’Attac à Toulouse

    , par AITEC

    Le programme de l’Université d’été d’Attac est en ligne. Elle aura lieu du 24 au 27 août 2012 à Toulouse sur le campus universitaire du Mirail.
    Regardez la vidéo de présentation :