La délégation des services publics locaux ou la captation d’une rente

La pratique de délégation des services publics est très ancienne puisqu’elle apparaît avant même que la notion de service se concrétise dans la constitution d’un corps juridique et institutionnel. Elle correspondait à la volonté de l’Etat qui dans certains cas ne souhaitait pas gérer directement la réalisation d’un bien collectif.
Son domaine a été réduit avec les nationalisations des services publics d’infrastructures après la libération. Elle est ensuite restée longtemps cantonnée au domaine des services publics locaux, dont la distribution d’eau, où elle paraît être un facteur de réussite. Cette forme de gestion demande à être contrôlée sur deux points en particulier : la rente de monopole et le contrôle réel de la puissance publique sur l’action du délégataire.

Les groupes multiservices français agissent aussi bien dans un domaine où s’exerce la concurrence que dans un domaine réglementé. Pour savoir si les groupes ne dégagent pas une rente particulière, on compare les revenus dégagés dans ces deux domaines. Or, de nombreuses absurdités dans l’analyse financière masquent l’origine des résultats, ce qui renforce l’hypothèse de la captation de rente tant pour la Lyonnaise des Eaux que pour la Compagnie Générale des Eaux.

La captation de la rente est due à un double facteur, à savoir l’incapacité de l’opérateur à agir sur le gestionnaire par perte de compétence et la nature oligopolistique du marché de l’eau en France. Du fait de la mise entre parenthèses de la concurrence, le délégataire régule l’activité. Or, il est confronté à des pertes de compétence qui rendent difficile l’estimation du niveau de rentabilité. Alors la collectivité, qui doit être le vrai régulateur, ne peut pas effectuer des comparaisons avec une autre forme de gestion précédente. Par manque d’informations techniques et économiques, elle ne peut plus faire pression sur le délégataire, et le mode de gestion par délégation devient presque toujours un phénomène irréversible.

Pour pallier à cela, la collectivité peut alors essayer d’introduire une concurrence entre acteurs économiques pour empêcher les rentes de monopole. Pourtant la solution n’est pas si efficace. Un concurrent entrant sur le marché serait dans l’incertitude pour déterminer le prix qui lui assurerait un niveau de rentabilité acceptable. Craignant des risques qu’ils ne peuvent évaluer, les éventuels opérateurs hésitent à entrer dans le marché.

La solution est-elle alors dans la concurrence des acteurs déjà en place ? Ceux-ci en sont dissuadés par la peur d’une guerre dans une stratégie de longue durée. Cela explique les stratégies coopératives entre les différents acteurs en place et la stabilité relative de leurs parts respectives de marché.

La conclusion logique de cette situation est que ces marchés seront fermés tant que les incertitudes empêcheront les nouveaux acteurs d’affronter et de gérer la situation, tant que subsistera la politique de coopération entre les acteurs en place. Dans l’intérêt de la collectivité et des usagers, il conviendrait de mettre fin à la captation effective de la rente qui se produit inévitablement en situation d’oligopole en changeant les règles d’organisation de ce type de marché.

Nous suivre

AGENDAToutes les dates

Audio/VidéoTous les documents

  • Théâtre "Changement Climatique : de l’Or en Barre"

    , par AITEC

    CHANGEMENT CLIMATIQUE : DE L’OR EN BARRE Une création de la compagnie TAF Théâtre Une initiative de l’Aitec en partenariat avec Attac.
    Cette pièce aborde les enjeux de changement climatique, du pouvoir des multinationales et de la mobilisation citoyenne, dans le cadre de la (...)

  • La face cachée des accords d’investissement

    , par AITEC

    Comment des tribunaux internationaux forcent nos gouvernements à payer les entreprises avec notre argent.
    Vidéo produite par le Transnational Institute (TNI) sur la face cachées des accords d’investissements et leurs conséquences en termes de démocratie, d’inégalité et de droits (...)

  • Entretien de l’Aitec à RFI sur les enjeux du PTCI

    , par AITEC

    La seconde session de négociations sur le PTCI entre l’Union Européenne et les Etat-Unis s’est tenue à Bruxelles du au novembre.
    A cette occasion, l’Aitec a répondu à une interview de RFI sur les dangers qu’un tel accord engendrerait pour les populations et (...)

  • #19o Vidéo pour la Journée européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville

    , par AITEC

    La coordination européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville et contre la spéculation appelle à une journée d’action en Europe pour lutter pour le droit au logement et à la ville, contre le logement cher et contre l’austérité ! Construisons une Europe sociale, qui garantisse le droit au logement pour toutes et tous ! Unissons nos forces pour transformer le logement, les terres et les villes en biens communs ! Montrons notre volonté collective de construire une force d’opposition au niveau européen pour des conditions de logement digne avec des actions le 19 octobre !

    Confronté-e-s à ce régime brutal d’austérité européenne qui continue de transformer nos vies en des biens financiers de spéculation globale, violant chaque jour le droit universel au logement, détruisant la démocratie à tous les niveaux et ne présentant aucune solution socialement acceptable à la crise du capitalisme, nous partageons l’orientation commune que l’alternative nécessaire à ce barbarisme ne peut être construite qu’à travers des mouvements sociaux élargis pour une intégration sociale européenne alternative.

    À Amsterdam, Athènes, Berlin, Budapest, Dublin, Düsseldorf, Genève, Lisbonne, Lorient, Malaga, Milan, Paris, Poznan, Rotterdam, Rouen, Rome, Toulouse, et Varsovie des actions auront lieu pour dénoncer la spéculation et pour exiger au niveau national et européen le respect et l’application du droit au logement pour toutes et tous.

    PARIS – SAMEDI 19 OCTOBRE RDV 14h – Place de la République

    Blog : http://europeandayofactionforhousingrights.wordpress.com/
    Facebook : https://www.facebook.com/pages/Oct-19th-European-Day-of-Action-for-Housing-Rights/1402919649939067 et inscrivez-vous à l’événement : https://www.facebook.com/events/460204120759718/
    Twitter : #HousingforPeople et #19o