Derniers articles

Articles de cette rubrique

  • Lettre ouverte des organisations sur le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (RDIE) et le COVID 19

    , par AITEC

    630 organisations du monde entier, dont de nombreuses fédérations internationales et une vingtaine d’organisations françaises (collectif Stop CETA, Attac, l’Aitec, les Amis de la Terre, le CCFD-Terre Solidaire, la Confédération paysanne ou France Nature Environnement etc) sonnent l’alerte : les entreprises multinationales et les investisseurs vont-ils attaquer devant une justice parallèle (ISDS) les mesures d’intérêt général prises face à la pandémie de Covid19 ? Déjà, des bureaux d’avocats démarchent des investisseurs privés pour les encourager en ce sens. Dans une lettre ouverte, les 630 organisations signataires appellent les gouvernements à prendre d’urgence des mesures pour mettre fin à cette menace.

  • Lettre ouverte - Stop aux négociations commerciales, à l’OMC et ailleurs

    , par AITEC

    Dans une lettre ouverte datée du 17 avril 2020, l’AITEC se joint à plus de 250 organisations de la société civile, syndicats, ONG, collectifs citoyens, issues de 150 pays et appelle l’ensemble des États ainsi que l’Organisation mondiale du commerce à cesser immédiatement toutes les négociations en cours portant sur des projets d’accord de commerce et d’investissement. Alors que la pandémie de Covid-19 frappe une très grande part des pays de la planète et que partout, les gouvernements sont confrontés à des pénuries de fournitures médicales (masques, respirateurs, tests, médicaments), il serait inconcevable de poursuivre des négociations dans ces conditions. Qui plus est parce que de nombreux pays pauvres ne peuvent suivre des négociations qui les concernent et se déroulent dans la plus grande opacité.

  • Tribune - Pour sauver des vies, fabriquons des masques

    , par AITEC

    Aux côtés de l’Union Syndicale Solidaires, la Confédération Paysanne, les Amis de la Terre France, la Convergence nationale des services publics, la Fsu - Engagé-es au quotidien et Attac France, l’Aitec appelle à la création d’une société coopérative d’intérêt collectif, « Fabrique de santé », en lieu et place de l’ex-usine Honeywell/Spérian, fermée en 2018 du fait d’orientations libérales qui racontent le « désinvestissement tragique de l’État dans la production de matériels de protection ».
    Parce que nos vies valent plus que leurs profits.

  • A Roanne, le collectif 88% réenchante la politique locale

    , par AITEC

    Créé en 2017, à la suite de la décision du Conseil communautaire de Roannais Agglomération votant l’augmentation de 88% de l’indemnité du Maire LR de Roanne, Yves Nicolin, le collectif 88 pour cent s’est lancé en septembre dernier dans la création d’une liste citoyenne de gauche et écologiste, pour radicaliser la démocratie et porter localement une politique qui cherche à combattre les fins de mois difficiles et la fin du monde annoncée.

  • Le droit à la ville comme Droit

    , par AITEC

    L’exercice consiste ici à s’interroger sur les modalités de l’acquisition par le droit-à-la ville d’un statut juridique susceptible de lui faire produire des effets juridiques au delà de son statut actuel qui est de l’ordre de la protestation et du militantisme.

  • 28 mars pour le logement !

    , par AITEC

    Le 28 mars 2020, l’Aitec se mobilise aux côtés de nombreuses autres associations et collectifs issus de toute l’Europe dans le cadre de la journée européenne d’action pour le logement, dénonçant la spéculation, le logement cher et les expulsions.
    Dans toute l’Europe, la (...)