AITEC
Bouton menu

Campagne contre la ratification de l’Accord de libre échange entre l’UE, la Colombie et le Pérou

Publié par AITEC, le 30 mars 2011.

La Commission européenne cherche à imposer l’adoption d’un Accord de libre échange avec la Colombie et le Pérou contraire à l’intérêt des peuples. Nous nous y opposons et participons à la campagne internationale pour suspendre la ratification de cet accord.

Commerce et développement accords UE-Amérique latineUnion européenneNégociations commerciales



Partager :

bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

Suite à la venue d’une délégation colombienne et péruvienne de syndicalistes et de défenseurs des droits de l’Homme en Europe [présentation de cette tournée ci-dessous], plusieurs organisations syndicales et de la société civile française ont rédigé une lettre à l’attention du gouvernement et des parlementaires français pour s’opposer à la ratification de cet Accord de libre échange.

Cette lettre est accessible en cliquant ici (et en espagnol en cliquant ici).
Pour envoyer la signature de votre organisation, contacter fannys.aitec@reseau-ipam.org

La publication de cette lettre a permis l’interpellation de certains parlementaires français sur les conséquences dramatiques qu’aurait cet accord à l’occasion de la dernière réunion des commissions des affaires européennes du Sénat et de l’Assemblée nationale. Vous retrouverez le compte-rendu de cette séance en cliquant ici, et notamment les interventions de M. Jacques Dessallangre and M. Pierre Bernard-Raymond concernant cet accord.

Les organisations de la société civile française et européenne continuent à faire pression pour interpeller les responsables politiques français et européens sur les lourdes conséquences qu’aurait la ratification d’un tel accord et l’importance d’interrompre ce processus.

Pour plus d’informations ou rejoindre cette campagne :
 voir http://www.s2bnetwork.org/campaigns-events/no-to-the-eu-colombiaperu-fta-ratification.html
 ou contacter Fanny SIMON (fannys.aitec@reseau-ipam.org)


Présentation de la tournée européenne de syndicalistes et défenseurs des droits humain de Colombie et du Pérou, de mars et avril 2011

Une délégation colombienne et péruvienne de syndicalistes et de défenseurs des droits de l’Homme est actuellement en Europe pour faire entendre les multiples voix qui s’opposent à la ratification d’un Accord de libre-échange entre l’Union européenne, la Colombie et le Pérou, et en expliquer les raisons. Cet accord aura de lourdes conséquences pour les droits de l’Homme, les travailleurs, les peuples indigènes et l’environnement dans ces pays. Cet accord viendra, en outre, légitimer les gouvernements de Colombie et du Pérou qui perpétuent un climat d’impunité face aux graves violations aux droits de l’Homme commises dans ces pays.


Lire le rapport « Il est temps pour l’Europe de mettre les valeurs et les droits humains au-dessus des intérêts commerciaux. Pourquoi l’accord de libre échange UE-Colombie/Pérou ne doit pas être ratifié. », mars 2011, en cliquant ici.
Voir également les rapports 2010 d’Amnesty International sur la situation en Colombie et au Pérou en cliquant ici et ici]


La Confédération Européenne des Syndicats s’est clairement prononcée contre cet accord en raison de la violence antisyndicale en Colombie [voir les déclarations de la CES et de la CSI en cliquant ici et ici]. Depuis 2006, aux États-Unis, le processus de ratification d’un accord similaire avec la Colombie est toujours repoussé pour les mêmes raisons. Selon l’enquête annuelle sur les violations des droits syndicaux de la CSI (2010), en moyenne un syndicaliste a été assassiné tous les 3 jours ces 23 dernières années.

En France, du 4 au 6 avril, une délégation colombienne rencontrera des députés et sénateurs de différents groupes politiques, les organisations syndicales et des associations pour expliquer les raisons du refus de cet accord négocié par la Commission européenne avec l’assentiment des gouvernements de l’Union.

Venez rencontrer cette délégation, comprenant :

Mme Maria Victoria Forero, Secrétaire générale du syndicat des employés de l’Institut colombien du bien-être familial (ICBF), membre de la Centrale Unitaire des Travailleurs de Colombie (CUT), et
M. Gustavo Ruben Triana Suarez, vice-président de la CUT
Voir leur biographie en cliquant ici

  • - Lundi 4 avril de 16h30 à 17h, Conférence de presse. Au Sénat, Palais du Luxembourg (salle « Gambetta »)
  • - Mardi 5 avril à 19h, Conférence publique. A la Bourse du travail à Paris (annexe 85, rue Charlot, salle « Petit congrès »)
    Cliquer ici pour télécharger l’invitation.

Nous menons campagne en particulier auprès des parlementaires de tous les États membres de l’Union européenne pour :

 demander que cet accord soit reconnu de compétence nationale afin qu’un débat ait lieu dans chaque État européen, comme l’ont déjà exigé des parlementaires allemands, britanniques et irlandais ;
Voir la motion des parlementaires allemands en cliquant ici et des parlementaires britanniques en cliquant ici]
Voir l’avis juridique sur le caractère mixte de l’ALE UE-Colombie-Pérou, produit par Prof. Dr. Markus Krajewski (Allemagne), en cliquant ici

 demander de voter « Non » à cet accord commercial entre l’Union européenne et la Colombie et le Pérou durant le processus de ratification.
------------------

Voir le Communiqué de presse en cliquant ici

Télécharger le dossier de presse avec l’ensemble des documents mentionnés ci-dessus en cliquant ici

Pour plus d’informations sur cette campagne, contacter :
Fanny SIMON, AITEC,
01.43.71.22.22,
fannys.aitec@reseau-ipam.org
Valérie TECHER, France Amérique Latine (FAL)
kasa8@club-internet.fr
Obey OMENT, Espaces Marx
oament@pcf.fr

Documents à télécharger

  Rapport politique : pourquoi l’accord de libre-change UE-Colombie Prou ne doit pas tre ratifi   Avis juridique sur le caractre mixte de l’ALE UE Colombie Perou   Lettre conjointe CSI et CES.1.03.2011   Discours de la CES au sommet syndical UE Amrique latine   Motion dpose par les parlementaires au Bundestag   Motion des parlementaires britanniques   Invitation Confrence publique le 5 avril 19h - Bourse du travail   Biographies de Maria Victoria Forero Izquierdo et de Gustavo Rubn Triana Surez   Communiqu de presse - 31 mars 2011   Dossier de presse. 1.04.11   Lettre ouverte des associations et syndicats franais mai 2011   Carta abierta sindicatos y sociedad civil.mayo 2011


Sur le même thème

Commerce et développement

Accord UE-Mercosur Première analyse de « l’instrument conjoint » proposé par Bruxelles

Commerce et développement

BREAKING : Accord-UE-Mercosur – Révélation d’un document secret

Commerce et développement

Accord UE-Mercosur : opacité, secret et manque de transparence.

Commerce et développement

L’accord de libéralisation du commerce UE-Mercosur n’est pas mort