AITEC
Bouton menu

Faire du blé sur les récoltes : stop à la spéculation sur les produits agricoles

Publié par , le 14 septembre 2011.





Partager :

bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

En matière agricole et alimentaire, les indicateurs sont au rouge. Alors que la volatilité des marchés agricoles s’est traduite ces derniers mois par une extrême hausse des prix des produits de base, la FAO -Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture- craint une crise alimentaire d’une ampleur similaire à celle d’il y a trois ans.

Depuis 2009, discours volontaristes et engagements politiques relatifs à la lutte contre la volatilité excessive des marchés agricoles se succèdent et s’amplifient. La France en a fait une des priorités de sa présidence du G20. Pourtant, l’évolution des discussions politiques, notamment lors du G20 agricole de juin dernier, laisse malheureusement percevoir des réponses en trompe l’œil qui font primer les intérêts des financiers et des multinationales sur ceux des agriculteurs et des consommateurs pauvres.

Video réalisée dans le cadre du projet.
Une version anglaise est disponible sur le site internet de WEED.

Après la brochure Bank bang bang -sur la responsabilité des banques dans la crise de 2008, les engagements du G20 et les initiatives de certains de ses membres en termes de régulation financière- l’Aitec et Attac se penchent ici sur le rôle joué par la spéculation sur les marchés financiers agricoles et leur dérégulation sur la volatilité des prix des produits alimentaires de base. Après avoir confronté les annonces politiques aux décisions prises par les membres du G20 en la matière, cette brochure propose quelques unes des mesures nécessaires pour limiter la spéculation sur les marchés agricoles ainsi qu’assurer la souveraineté alimentaire.

Documents à télécharger

  Stop la spculation sur les produits agricoles