AITEC
Bouton menu

L’impact des réformes financières européennes

Publié par , le 15 mars 2011.





Partager :

bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

Par conséquent, l’UE devrait prioriser les objectifs suivants :

  • Tenir compte de la durabilité et du principe de précaution dans tous les reformes.
  • Assurer la transparence totale des opérateurs de l’UE et des marchés financiers.
  • Réglementer de manière exhaustive tous les acteurs financiers afin de prévenir le "shadow banking" (les activités des bancaires échappant aux contrôle et à la régulation).
  • Désendetter le système financier, en particulier les banques.
  • Restreindre l’activité des spéculateurs et des produits spéculatifs, spécifiquement sur les marchés de matières premières.
  • Superviser l’activité des banques européennes opérant dans les pays en développement.
  • Contrôler les fonds propres prudentiels dans les accords de libre échange et d’investissement.
  • Lutter contre l’évasion fiscale et augmenter progressivement
    l’imposition des hauts revenus.
  • Faciliter le financement du développement via les financements innovants notamment une taxe sur les transactions financières.
  • Faire pression pour une coopération internationale accrue sur les taux de change, les déséquilibres commerciaux et les flux de capitaux.
  • Donner aux pays en développement un accès plus grand à la prise de décision et dans les processus de supervision.

"Towards a Global Finance System at the Service of Sustainable development - Assessing the development impact of European and global financial reforms" a été rédigé par les associations membres du projet.
Vous pouvez télécharger les versions française et anglaise ainsi qu’un glossaire en français ici :

Documents à télécharger

  The impact of the european financial reforms   Vers un Systme Financier Mondial au Service du Dveloppement Durable   Glossaire