AITEC
Bouton menu

Novembre 2009 : Ministérielle de l’OMC à Genève

Publié par AITEC, le 22 novembre 2009.

Commerce et développement OMCNégociations commercialesEnvironnement



Partager :

bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

La 7ème Ministérielle de l’OMC se tiendra à Genève du lundi 30 novembre au mercredi 02 décembre. La relance des négociations après les échecs de ces dernières années se fait dans un contexte de crise mondiale et de ralentissement des échanges internationaux. Elle se déroule également à quelques jours des négociations sur le climat à Copenhague, alors que les enjeux sur les biens et services environnementaux ou encore les droits de propriété intellectuelle se font de plus en plus importants dans les négociations commerciales.
Pascal Lamy souhaiterait conclure le cycle de Doha d’ici à fin 2010. Cette ministérielle devrait donc être une étape clé, si ce n’est dans l’avancée de la libéralisation de nouveaux secteurs, à tout le moins dans la discussion sur les modes de négociation.

A cette occasion les mouvements sociaux du monde entier se mobilisent. A Genève, des initiatives auront lieu à partir du 28 novembre (avec une manifestation internationale et une semaine d’action et de débats).

 déclarations internationales sur le site du réseau "Notre monde n’est pas à vendre".

 déclaration du S2B (réseau européen "Seattle to Brussels" )

 "Où est passée l’OMC - Les enjeux de la 7ème réunion ministérielle de l’OMC", par Frédéric Viale (Attac France)

 Caravane pour la justice sociale et climatique :
Cette délégation partira de Genève le 2 décembre au lendemain de la Conférence ministérielle de l’OMC, pour rallier Copenhague le 7 décembre et participer au Sommet des Nations unies sur le changement climatique. Deux routes sont prévues pour cette caravane : l’une par l’ouest, via Dijon, Paris, Lille et Bruxelles, l’autre par l’est, via Berlin.

La délégation regroupe des représentants d’associations environnementales, d’organisations paysannes, de groupements indigènes, d’associations de femmes, des acteurs de luttes locales face aux impacts de l’activité des multinationales (industries extractives en particulier) venant d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie et d’Océanie. Ils seront accompagnés d’une dizaine de représentants d’organisations européennes et nord-américaines.

La caravane souhaite attirer l’attention sur les conséquences de la mondialisation néolibérale et du changement climatique sur leur vie, et témoigner des luttes menées contre leurs impacts. Les participants à cette caravane souhaitent échanger sur les alternatives au libre-échange et à la privatisation des ressources, ainsi qu’à unir le Nord et le Sud dans la lutte pour un autre monde.

Site officiel de la caravane : http://www.climatecaravan.org/

Documents à télécharger

  Les enjeux de la 7me runion ministrielle de l’OMC   Appel du rseau europen Seattle To Brussels, novembre 09


Sur le même thème

Commerce et développement

Accord UE-Mercosur Première analyse de « l’instrument conjoint » proposé par Bruxelles

Commerce et développement

BREAKING : Accord-UE-Mercosur – Révélation d’un document secret

Commerce et développement

Accord UE-Mercosur : opacité, secret et manque de transparence.

Commerce et développement

L’accord de libéralisation du commerce UE-Mercosur n’est pas mort