AITEC
Bouton menu

Présentation du projet

Publié par , le 11 mai 2010.





Partager :

bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

L’AITEC participe à projet de 3 ans à compter du 1er janvier 2010 intitulé "Vers des régulations financières au service du développement durable". Il est mené en collaboration avec WEED, SOMO, NEF, Vedegylet et Glopolis.

L’objectif global du programme est de sensibiliser plusieurs groupes cibles (décideurs politiques, journalistes, chercheurs, écoles, universités) et de créer des outils pour qu’ils comprennent l’impact de la crise financière et économique actuelle sur les pays en développement, pour mettre en avant des solutions pro-développement permettant d’ancrer les préoccupations de développement durable de l’Union européenne et de ses États membres dans leur gestion des crises et pour participer à la promotion d’une nouvelle architecture financière.

Pour atteindre ces objectifs, le programme contribuera à :
- renforcer l’idée de plans de sauvetage et de relance qui prennent en compte les intérêts des pays en développement et qui atténuent les effets des crises, en particulier sur les pauvres,
- soutenir, dans les plans de relance économique des pays développés, l’utilisation de 1% de l’enveloppe financière globale pour les pays en développement tel que le propose la commission Stiglitz mise en place par l’ONU,
- la création d’externalités positives en terme de développement par la réglementation financière de l’UE et de ses mécanismes de surveillance afin d’aboutir à une organisation “d’après-crise financière” (services financiers et acteurs) qui atteignent les Objectifs du Millénaire pour le développement et des objectifs de développement durable au niveau mondial,
- donner un rôle de premier plan à l’UE dans les organisations internationales telles que le G-20, le FMI et le Financial Stability Board (ancien Financial Stability Forum) qui soutiennent le développement et permette d’atteindre les Objectif du Millénaire pour le Développement.

Plusieurs objectifs :
- Une meilleure compréhension par les groupes cibles de l’impact de la crise financière sur le développement, l’impact de la crise économique, des nouvelles règles européennes de supervision et de régulation financière, et les positions européennes dans les enceintes internationales sur ces questions,
- L’acceptation accrue des régulateurs et superviseurs de l’UE et de ses États membres des intérêts des pays en développement, des mesures qui servent les Objectifs du Millénaire pour le développement par des réformes financières et des réponses à la crise économique et de la nécessité de construire un nouvel ordre financier.
- Accroître la transparence et la communication entre les régulateurs et les contrôleurs financiers avec la société civile, la communauté du développement et des médias.
- Renforcer la communication et les réseaux au sein de la société civile européenne et vers les partenaires du Sud sur les questions de la réforme financière, économique et monétaire.

Ce programme est cofinancé par l’Union Européenne. Les positions qui y sont exprimées sont les positions de l’Aitec et ne reflètent en rien les positions de l’UNion Européenne.

Documents à télécharger

  Prsentation du projet