Mobilisons-nous contre le Traité sur la charte de l’énergie !

, par AITEC

Le peu connu traité sur la charte de l’énergie (TCE) est un obstacle majeur pour empêcher les politiques de transition énergétique dont nous avons besoin, verrouillant pour des décennies les investissements dans les énergies fossiles en protégeant les investisseurs des décisions des pouvoirs publics qui leur seraient défavorables. L’opposition à cet accord ne cesse de grandir, et plus de 280 organisations de la société civile ont appelé les Etats à le quitter. Malheureusement, plutôt que mettre fin à cet accord suranné, les Etats ont décidé d’ouvrir un processus visant à "rénover" cet accord, avec plusieurs cycles de négociation prévus en 2020. Pour mener campagne tout au long de l’année, plusieurs organisations se sont jointes afin de mettre à disposition des outils d’interpellation, de sensibilisation et d’information à ce sujet.

A l’occasion de réunions de négociations qui se tiennent à Bruxelles ce 2 juin, puis à nouveau du 6 au 9 juillet, voici quelques outils qui peuvent être utilisés :

  • Une lettre ouverte publiée en décembre 2019 et endossée par plus de 280 organisations de la société civile, dont 25 organisations françaises (parmi lesquelles Attac France, Amis de la Terre, CCFD – Terre Solidaire ; Institut Veblen, Greenpeace, etc), réclament aux États membres du Traité sur la Charte de l’énergie, dont la France, de mettre fin aux protections dont dispose le secteur des énergies fossiles.
  • en fichier attaché, des images qui peuvent être utilisées sur les réseaux sociaux
  • une série de tweets ici et un post Facebook là, du collectif StopTafta/Ceta
  • une vidéo explicitant le cas des Pays-Bas

Comment une entreprise multinationale veut saboter la décision des Pays-Bas de sortir du charbon from Attac Play on Vimeo.