Lancement de la campagne "STOP à l’accaparement des ressources du Sud par l’Union européenne"

L’Aitec, en partenariat avec quatre partenaires européens : TRAIDCRAFT EXCHANGE (Angleterre), WEED (Allemagne), OXFAM-Germany , COMHLÁMH (Irlande), lance une campagne européenne contre la stratégie commerciale de l’UE visant à s’accaparer les matières premières situées principalement dans les pays du Sud.

Vidéo de la campagne :

Vidéo "Raw materials Initiative". Version française from AITEC on Vimeo.

L’Initiative sur les matières premières, une stratégie insoutenable et inacceptable :

Confrontée à la raréfaction des ressources naturelles et consciente de sa forte dépendance à l’importation de matières premières clés pour la compétitivité de l’économie européenne, l’Union européenne a adopté en 2008 une stratégie commerciale très offensive visant à « sécuriser » l’accès de ses entreprises aux matières premières à bas prix.
L’UE cherche à éliminer tout obstacle au commerce de matières premières. Elle considère les mesures sociales, environnementales et de protection des droits humains des pays du Sud comme de simples restrictions au commerce. Elle exige, par exemple, que ces pays s’engagent à supprimer leurs taxes à l’exportation et les restrictions sur les investissements étrangers. Or, ces mesures sont des instruments de politiques économiques clés pour encourager la création d’emplois et d’activités socialement utiles, augmenter la valeur ajoutée des produits exportés et protéger les ressources naturelles. Mais l’Union européenne fait peu de cas de ces considérations et va même jusqu’à instrumentaliser ses programmes d’aide au développement en les conditionnant à la suppression de ces mesures gouvernementales.

L’UE porte ainsi atteinte à la souveraineté des pays du Sud sur leurs ressources. Elle les empêche d’adopter leurs propres politiques de développement et les enferme encore un peu plus dans un rôle de "pourvoyeurs de matières premières" à bas prix pour assouvir un modèle économique insoutenable et injuste basé sur la surconsommation des ressources. Cette stratégie commerciale de l’UE n’est qu’une manière de se détourner des véritables enjeux : réduire sa propre consommation de matières premières et une répartition égalitaires des ressources limitées de la planète.

Alternatives et recommandations :

Mais un tel horizon n’est possible qu’en s’orientant vers des modèles économiques beaucoup plus sobres dont les objectifs seraient de satisfaire les besoins fondamentaux des populations. Ceci implique nécessairement de sortir de la croyance d’une possible accumulation infinie en amorçant une transition vers d’autres modèles de production et de consommation.

Ainsi, plutôt que de légitimer et encourager une tendance générale au moins disant social et environnemental, l’UE devrait :

- Respecter la souveraineté des pays à réguler l’accès à leurs ressources, tel que cela est reconnu dans la Déclaration des Nations Unies sur le Développement (1986, article 1.2 [1])

- Réduire sa propre consommation de matières premières, en amorçant une transition de nos modes de production et de consommation vers un modèle plus sobre en ressources naturelles, socialement juste et qui réponde réellement à la satisfaction des besoins des populations locales.

- Promouvoir la création d’un système international plus équitable pour une gestion et une utilisation durables des ressources limitées de la planète.

Passer à l’action :



- Pour réagir contre cette stratégie commerciale d’accaparement des ressources du Sud, l’Aitec et ses partenaires vous invitent à envoyer la carte postale ci-jointe à votre député européen. Cliquer ici pour télécharger la pétition.

L’Aitec et ses partenaires européens ont également produit 3 notes d’analyse à diffuser le plus largement possible :

-  "Ressources naturelles : Mettre l’Union européenne et sa politique commerciale sur les matières premières hors d’état de nuire", à télécharger en cliquant ici.

- "Les politiques commerciale et d’investissement de l’UE sur les matières premières : une course insoutenable et inéquitable", à télécharger en cliquant ici.

-  "A l’attention des parlementaires européens : comment la politique commerciale et d’investissement de l’UE dans le secteur des matières premières sape le développement", à télécharger en cliquant ici.

Ces trois notes d’analyse s’appuient sur la production d’un rapport politique, intitulé "Le nouvel accaparement des ressources : Comment la politique commerciale de l’Union européenne sur la matières premières sape le développement", disponible en cliquant ici.

L’affiche de cette campagne est également téléchargeable en cliquant ici.

Tout ce matériel de campagne est disponible en version papier à l’Aitec. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en recevoir.
Contact : Lala Hakuma Dadci, lala-hakuma.aitec@reseau-ipam.org, 01.43.71.22.22

Nous suivre

AGENDAToutes les dates

Audio/VidéoTous les documents

  • Théâtre "Changement Climatique : de l’Or en Barre"

    , par AITEC

    CHANGEMENT CLIMATIQUE : DE L’OR EN BARRE Une création de la compagnie TAF Théâtre Une initiative de l’Aitec en partenariat avec Attac.
    Cette pièce aborde les enjeux de changement climatique, du pouvoir des multinationales et de la mobilisation citoyenne, dans le cadre de la (...)

  • La face cachée des accords d’investissement

    , par AITEC

    Comment des tribunaux internationaux forcent nos gouvernements à payer les entreprises avec notre argent.
    Vidéo produite par le Transnational Institute (TNI) sur la face cachées des accords d’investissements et leurs conséquences en termes de démocratie, d’inégalité et de droits (...)

  • Entretien de l’Aitec à RFI sur les enjeux du PTCI

    , par AITEC

    La seconde session de négociations sur le PTCI entre l’Union Européenne et les Etat-Unis s’est tenue à Bruxelles du au novembre.
    A cette occasion, l’Aitec a répondu à une interview de RFI sur les dangers qu’un tel accord engendrerait pour les populations et (...)

  • #19o Vidéo pour la Journée européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville

    , par AITEC

    La coordination européenne d’actions pour le droit au logement et à la ville et contre la spéculation appelle à une journée d’action en Europe pour lutter pour le droit au logement et à la ville, contre le logement cher et contre l’austérité ! Construisons une Europe sociale, qui garantisse le droit au logement pour toutes et tous ! Unissons nos forces pour transformer le logement, les terres et les villes en biens communs ! Montrons notre volonté collective de construire une force d’opposition au niveau européen pour des conditions de logement digne avec des actions le 19 octobre !

    Confronté-e-s à ce régime brutal d’austérité européenne qui continue de transformer nos vies en des biens financiers de spéculation globale, violant chaque jour le droit universel au logement, détruisant la démocratie à tous les niveaux et ne présentant aucune solution socialement acceptable à la crise du capitalisme, nous partageons l’orientation commune que l’alternative nécessaire à ce barbarisme ne peut être construite qu’à travers des mouvements sociaux élargis pour une intégration sociale européenne alternative.

    À Amsterdam, Athènes, Berlin, Budapest, Dublin, Düsseldorf, Genève, Lisbonne, Lorient, Malaga, Milan, Paris, Poznan, Rotterdam, Rouen, Rome, Toulouse, et Varsovie des actions auront lieu pour dénoncer la spéculation et pour exiger au niveau national et européen le respect et l’application du droit au logement pour toutes et tous.

    PARIS – SAMEDI 19 OCTOBRE RDV 14h – Place de la République

    Blog : http://europeandayofactionforhousingrights.wordpress.com/
    Facebook : https://www.facebook.com/pages/Oct-19th-European-Day-of-Action-for-Housing-Rights/1402919649939067 et inscrivez-vous à l’événement : https://www.facebook.com/events/460204120759718/
    Twitter : #HousingforPeople et #19o